Les femmes, principal vecteur positif de la révolution digitale

Le Sommet mondial de Women in Africa (WIA) Initiative s’est clôturé le vendredi 28 septembre sur une note pleine d’espoir. En effet, les opportunités d’investissement sur le continent sont prometteuses, notamment dans le domaine du digital et des nouvelles technologies. «Les femmes sont au cœur de la civilisation, de la société, et de la culture africaine. Elles sont le principal vecteur positif de la révolution digitale. Elles ont la capacité de faire en sorte que cette révolution soit réellement bénéfique pour l’humanité», explique Stéphane Richard, PDG d’Orange. Pour lui, le monde entier est dans la révolution digitale.